Réseau de Recherche International Forêts froides

Programme scientifique : Changements globaux et dynamiques des forêts Froides
Anciennement GDRI Forêts froides

Porteurs du projet

  • France : Adam A. Ali, Professeur des Universités, ISEM (UMR 5554)
  • Canada : Yves Bergeron, Professeur UQAT-UQAM, Institut de Recherche sur les Forêt, Chaire Industrielle en Aménagement forestier Durable
  • Suède : Igor Drobyshev, Professeur, Southern Swedish Forest Research Centre (SLU)
  • Norvège : Annika Hofgaard, Chercheur, Norwegian Institute of Nature Research
  • Chine : Huang Jian-guo, Chinese Academy of Sciences/Cas-South Botanical Garden
  • Russie : Alexander Kryshen, Chercheur, Forest Research Institute of Karelian Research Centre of RAS

Résumé

L’IRN Forêts Froides (anciennement GDRI) est un groupe de recherche international sur l’étude du fonctionnement des écosystèmes montagnards et boréaux de l’hémisphère nord. Ce consortium est lié à une volonté de fédérer des forces scientifiques autour de l’étude des écosystèmes ciblés et de stabiliser des collaborations existantes entre plusieurs partenaires internationaux (France, Canada, Suède, Norvège, Finlande, Chine et Russie).

Les enjeux écologiques et socio-économiques liés à l’étude de ces écosystèmes sont fondamentaux au regard du changement global (climatique et sociétal). Les forêts froides présentent des particularités écologiques et des services éco-systémiques majeurs (ex : stockage terrestre de carbone, réserve d’eau douce) forçant à développer une stratégie de recherche visant à comprendre leur fonctionnement pluriséculaire.

Nous développons des travaux de recherche autour d’axes complémentaires qui permettront de :

  1. retracer la dynamique des perturbations naturelles (incendie, insectes ravageurs chablis etc) et les conséquences sur le fonctionnement des écosystèmes forestiers,
  2. reconstituer quantitativement les changements du climat,
  3. caractériser les interactions entre les sociétés et les écosystèmes forestiers au cours du temps,
  4. modéliser le fonctionnement des écosystèmes étudiés et proposer des trajectoires écologiques potentielles pour les prochaines décennies au regard des changements globaux (climat et sociétaux).

L’IRN Forêts Froides est le siège de formation d’étudiants en masters et doctorats en paléoécologie, écologie forestière,  modélisation du climat, et gestion de la biodiversité, fondées notamment sur de nombreux stages de perfectionnement au sein et en dehors du GDRI.

Mots clés : forêts boréales et montagnardes, paléoécologie, écologie des perturbations, changements globaux, modélisation.