IRP forêts froides

Étudier le fonctionnement des forêts froides au Canada – Québec

Le laboratoire de recherche international sur les forêts froides vise à développer des recherches collaboratives autour de l’analyse et de la modélisation du fonctionnement des forêts froides de l’Hémisphère Nord en contexte de changement climatique. Ces recherches sont destinées à l’élaboration de stratégies de gestion adaptative en réponse aux changements climatiques et sociétaux afin de favoriser la résilience des écosystèmes froids.

Le laboratoire est hébergé par la station d’enseignement et de recherche du Lac Duparquet (~ 45 mn de Rouyn-Noranda, Québec, Canada, https://ferld.uqat.ca/) qui dispose de salles de cours, de salles d’analyse, de salles de stockage disponibles pour la recherche et la formation.

Les partenaires structurants du laboratoire sont le Fond de Recherche du Québec (FRQ), le CNRS, l’UQAT, l’UM et l’UFC. Les partenaires associés sont le Service Canadien des Forêts et le Ministère de la Faune des Forêts et des Parcs. Cette collaboration internationale est déjà fortement structurée par des publications scientifiques, des subventions et des projets de cotutelle en commun entre les deux partenaires historiques (France-Québec).

Au sein du laboratoire, le réseau de recherche international (IRN) représente le consortium élargi (Chine, Suède, Russie, Finlande, Norvège, France, Québec).

 

*****

 

Nous avons le plaisir de vous informer de la création en 2021 de l’IRP sur les forêts froides, une collaboration entre le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l’Université de Montpellier, et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.
Ce projet sera abrité au sein du laboratoire international sur les forêts froides dirigé par l’UQAT

Thème de recherche

Le thème principal de recherche sera l’analyse et la modélisation du fonctionnement des forêts froides au Canada et surtout au Québec.
Cette recherche permettra de proposer pour ces forêts des stratégies d’adaptation, de régulation, de gestion et de conservation en réponse aux changements globaux (climatiques et sociétaux).

Localisation

L’IRP sera localisé au Québec à l’UQAT et aura deux assises françaises avec l’Institut des Sciences de l’Évolution-Montpellier à l’Université de Montpellier, et avec ChronoEnvironnement à l’Université de Franche-Comté.